La vertu silencieuse

Cette dénomination vous est sûrement inconnue, vu que c'est une de mes créations littérales.

(vertu: du latin Virtus, disposition spirituelle  agir avec perséverance en accord avec la loi divine)

La vertu, c'est une forme de sagesse, et la vertu silencieuse, représente la réflexion intérieure, et ce qui en est issu. C'est un terme qui m'est cher et qu'il ne faut pas sortir de son contexte, ni galvauder. 

La vertu est une valeur qui garantit une vérité, un sens au mot à mot, sans ambigüité. cela veut dire qu'à ce moment là l'esprit libère un concept qui est parfaitement dénué de subjectivité, dénué d'apriori. C'est le produit de la pensée pure. Tout comme une source peut produire une eau complètement pure, tout comme le sol peut livrer une pierre d'une grande pureté, l'esprit peut lui aussi donner naissance à une pensée pure.

La pensée vertueuse ne connaît ni le bien, ni le mal, elle est issue d'une analyse produite par la logique humaine, quasiment mathématique et en dehors de la pression des contingences sociétales. C'est le constat d'un fait et de la conséquence d'un fait ou l'origine d'un acte. Par contre l'acte est généré par une motivation, et une motivation est produite par la réaction à un stimuli objectif ou subjectif de notre esprit. Si l'origine d'un acte peut être qualifié de vertueux, l'acte en lui même répond  une notion de responsabilité. La responsabilité personnifie l'acte.

Dés lors que la pensée vertueuse pénètre un esprit, soit l'esprit l'admet et l'accepte, soit l'esprit doute et la laisse en suspend, en attendant d'être convaincu, soit il la conteste et la réfute. La pensée vertueuse ne se discute pas, elle existe, elle est évidente. C'est notre esprit qui se l'approprie et qui en personnalise le devenir, avec toute notre subjectivité, avec ce que notre environnement mais ausi notre histoire personnelle a fait de nous.

La vertu est silencieuse, parce que la vertu s'exprime dans le silence de notre être, quand tout en nous est apaisé, disponible. La vertu ne peut s'épanouïr dans le chaos. Et quand un individu exprime la vertu silencieuse, la force et la puissance quelle contient imposent le silence.

Il y a des vérités qui nous font taire, qui nous arrêtent dans nos élans, qui nous subjuguent et qui nous renvoient  notre propre réflexion, ce sont quelques uns des effets de la vertu silencieuse.

La vertu silencieuse nous fait poser des questions, aux autres, à nous mêmes. C'est un mouvement permanent de l'univers en nous, qui nous appelle à  la raison.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire