Indifférence ?

L’indifférence est la source de l’impuissance, c’est l’avis de la plupart des gens qui mènent un combat.
Je lis beaucoup de choses qui montrent à quel point notre société est choquante pour beaucoup et il y a une myriade de causes qui sont abordées chaque jour…notre société tente d’évoluer pour plus d’éthique dans de nombreux domaines : protection de l’enfance, sécurité alimentaire, probité de la recherche scientifique, enjeux climatiques, lutte contre la pollution, luttes politiques, luttes écologiques et énergétiques, rôle de l’humain, féminisme, procréation assistée, développement de l’intelligence artificielle, probité des institutions, jeux des profits et intérêts privés au détriment du public,…cause animale, et protection des enjeux planétaires….
Les sujets sont si nombreux et ce n’est qu’une partie de tout ce qui « tourne » au sein des populations.
Je lis des choses les plus raisonnées et justes, aux plus farfelues.

Aujourd’hui ce qui m’apparaît clairement et qui m’a été inspiré à la vue d’un film ayant excité mon intellect, c’est que toute lutte est inaudible car chacun est persuadé que « sa lutte » est prioritaire et donc prime sur les autres.
Nous avons un océan de bonnes volontés sciemment éparpillées pour provoquer leur inefficacité.
Or tout cela n’est que la démonstration de l’échec du type de société dans laquelle nous vivons, tous.
En réalité, personne n’est indifférent, il n’y a jamais eu autant de gens passionnés et engagés dans différents combats.
En réalité nous savons tous quel est le véritable enjeu, 1% de gens unis et déterminés contre 99% de gens éparpillés et divisés.
Les pouvoirs dirigeants ont gagné cette bataille.
Si aujourd’hui je demandais aux gens de dépasser les enjeux sectaires qu’ils considèrent comme prioritaires pour réfléchir en masse aux causes de leur « cause » que trouveraient-ils, sinon une loi ou une volonté politique contestable  à l’origine de leur lutte ?
La loi, toujours la loi, l’ordre établi, la violation de la confiance populaire par sa représentation parlementaire, le mensonge ou le détournement du mandat populaire par le représentant élu et mis au sommet de  l’Etat.
 Quelle que soit la cause que vous enfourchez et poursuivez au galop, avec toute votre bonne volonté et votre énergie, elle nous prive de l’efficacité populaire du nombre dirigée vers le seul objectif permettant de changer les choses…faire enfin entendre la volonté des peuples et changer  l’ordre des choses. 
Imaginez ce que nous pourrions changer dans tous les domaines si nous en avions le pouvoir ?

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire